AVIS de l’Anses relatif à la caractérisation des dangers liés à l’utilisation des sels de potassium en substitution du chlorure de sodium dans l’alimentation pour des populations à risques

Un cardiologue a alerté l’Anses au sujet du risque d’apparition d’hyperkaliémie sévère voire mortelle nécessitant un traitement en milieu hospitalier et réanimatoire en raison de la consommation de chlorure de potassium (KCl) en lieu et place du chlorure de sodium (NaCl). D’après les données du Ciqual et de l’Efsa (2016), parmi les aliments riches en potassium figurent par exemple, le chocolat, la banane, les légumes et les produits laitiers.

Télécharger l’avis

Les commentaires sont fermés.