Stratégies politiques des entreprises de l’agroalimentaire en France, dans les champs de la santé publique et de la nutrition

Réalisé à la demande du ministère de la Santé, ce travail s’appuie sur une quarantaine d’entretiens semi-directifs, centrés sur trois sujets : les EGA et la loi Égalim ; les logos nutritionnels ; la publicité pour certains produits alimentaires dans les programmes télévisés à destination des enfants. Trois types de stratégies sont détaillées : i) celles d’ordre cognitif, visant la production et la diffusion de savoirs et d’arguments (scientifiques, techniques, économiques, légaux, philosophiques, moraux), mais aussi d’ignorance et de doute ; ii) celles de représentation d’intérêts (prises de positions, alliances avec d’autres acteurs, etc.) ; iii) enfin des stratégies d’ordre symbolique, visant à créer du crédit ou du discrédit social. Si ces stratégies ne sont pas totalement indépendantes, elles sont mises en œuvre par des acteurs spécifiques et forment un « système cohérent d’activités politiques ».

En savoir plus

Lire la publication (accès restreint)

Les commentaires sont fermés.