Avis COMPLÉTÉ de l’ANSES relatif à une demande urgente sur certains risques liés au COVID-19

ANSES — ANSES.FR 14/04/2020: 1-23

Accéder à l’avis compléter. Cet avis annule et remplace l’avis du 09 Mars 2020. Pour le suivi des modifications, cf. annexe 6 de cet avis.

Concernant le rôle des aliments dans la transmission du SARS-CoV-2 : les experts rappellent que la voie d’entrée principale est la voie respiratoire. En l’état actuel des connaissances, la possible contamination des denrées alimentaires d’origine animale (DAOA) à partir d’un animal infecté a été exclue. L’humain infecté peut contaminer les aliments dans le cas de mauvaises pratiques d’hygiène, par la toux, les éternuements ou les contacts avec des mains souillées. La possibilité d’infection des voies respiratoires lors de la mastication ne peut être cependant totalement exclue. Dans tous les cas, le GECU rappelle que la cuisson (e.g. 4 min à 63°C) pourrait être considérée comme efficace pour inactiver les coronavirus dans les aliments.

Covid-19 : pas de rôle des animaux domestiques dans la transmission du virus à l’Homme, Communiqué de presse de l’Anses, 20/04/2020

Les commentaires sont fermés.