Surtout connu des classes aisées, Nutri-Score souffre de n’être apposé que sur 30 % des produits alimentaires

Hebel P et al. ; CREDOC — CONSOMMATION ET MODES DE VIE, n°CMV311 mai 2020

Les résultats de l’enquête du CRÉDOC Tendances de consommation montrent que si l’étiquetage énergétique est largement connu et utilisé, le Nutri-Score, plus récent et non obligatoire, a une notoriété beaucoup plus faible : seuls 4 Français sur 10 le connaissent. Il rencontre la réticence de certains industriels et n’est, de ce fait, présent que sur environ 30 % des produits alimentaires.

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.