Vie du FFAS

Travaux du groupe “solidarités et précarités alimentaires” 

Le groupe de travail “solidarités et précarités alimentaires” poursuit ses réflexions notamment sur les mots de la précarité alimentaire et sur les nouvelles modalités d’intervention massive.


Depuis 2019, suite au cycle de conférences organisé sur le thème « l’alimentation chez les populations précaires », le groupe a engagé une réflexion autour des mots associés à la précarité, et plus précisément à la précarité alimentaire. Le but est d’identifier des leviers pour être plus impactant dans la transmission de messages et plus globalement dans les actions proposées aux personnes en situation de précarité. En effet, les mots, mais également les représentations, les postures associées, sont importants et peuvent largement influencer la réponse de la personne à laquelle ils sont adressés. Pour conduire ce travail, des séminaires internes ont d’ores et déjà été organisés avec différents acteurs afin d’échanger les points de vue sur le sujet.


Le groupe a également entamé, fin 2020, un travail sur les nouvelles modalités d’intervention massive pouvant faire l’objet de propositions à apporter aux pouvoirs publics. Le groupe de travail s’est engagé à réaliser une étude sur les « nouvelles modalités d’interventions massives » avec l’aide de deux étudiants stagiaires en sciences sociales appliquées à l’alimentation. Cette contribution consisterait ainsi à renforcer et dépasser les moyens actuels d’intervention pour faire face à la vague de nouveaux arrivants dans la pauvreté, à mettre en place des moyens complémentaires d’intervention.


Deux projets pilotes en cours 

Après avoir étudié certains aspects théoriques de l’éducation alimentaire depuis 2017, le FFAS a lancé deux projets pilotes : l’un porte sur la formation des jeunes apprentis des métiers de l’alimentaire, l’autre consiste à développer une web-application – nutrition et activité physique – à destination des personnes ayant ou ayant eu un cancer.


Le projet de formation en éducation alimentaire vise à apporter aux futurs professionnels des métiers de l’alimentaire, un socle de connaissances afin qu’ils aient les outils pour eux-mêmes mais aussi pour orienter les choix du consommateur dans un sens favorable à leur santé et durable. Pour ce faire, l’idée est de proposer un programme d’éducation à une alimentation saine et durable avec des modules de formation numériques, ludiques et pratiques. L’objectif est de réaliser un kit pédagogique pour une utilisation clés en main.


Le projet nutrition et cancer prévoit la mise place d’une web-application avec divers outils audiovisuels d’aide à la décision afin d’améliorer le confort et la santé des personnes ayant ou ayant eu un cancer. L’objectif est de permettre à ces personnes de mettre plus facilement en pratique des recommandations adaptées grâce à des outils numériques. Via l’application, il pourra être proposé à l’utilisateur de faire des retours d’expérience sur les aliments/régimes alimentaires et leur éventuelle interaction avec les traitements, afin d’aider les futurs patients.


Ce travail exploratoire a pour objectif de tirer des enseignements en vue d’un futur déploiement.

Les deux projets, soutenus par AG2R LA MONDIALE, ont démarré en 2020. Résultats à venir fin 2021 !

Les commentaires sont fermés.