Commerces le dimanche : les Français restent divisés, les pratiques profitent surtout à l’alimentation

Depuis une dizaine d’années, le gouvernement se dirige vers une plus grande libéralisation de l’ouverture des commerces le dimanche. La dernière réglementation en date est la loi Macron du 6 août 2015. Elle permet aux magasins des zones commerciales et des zones touristiques internationales d’ouvrir tous les dimanches de l’année. Des dérogations sont également accordées à certaines périodes de l’année.

Le CRÉDOC analyse depuis 2008 les opinions et les pratiques des Français dans ce domaine. Les résultats des enquêtes réalisées en 2019 auprès d’un échantillon de 1000 individus représentatif de la population montrent qu’en onze ans les avis n’ont quasiment pas évolué: la part des Français favorables à la libéralisation reste stable autour de 52 %, celle des opposants autour de 47 %. L’augmentation de l’offre a logiquement généré une hausse de la part des consommateurs faisant des achats le dimanche, notamment pour des questions de gain de temps et d’organisation dans les grandes villes. Cela a profité en grande majorité aux achats alimentaires. L’enquête montre aussi que si l’autorisation de l’ouverture des commerces était limitée au dimanche matin, les opposants seraient moins nombreux.

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.