La France veut réduire le gaspillage alimentaire de 50% d’ici 2025

MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’ALIMENTATION — 13/10/2021

« Dans un contexte marqué par la pandémie mondiale et le changement climatique, l’enjeu d’une réduction drastique des pertes et gaspillage alimentaires est plus que jamais une priorité. À l’heure actuelle subsiste un gaspillage alimentaire inacceptable au regard de l’augmentation de la population en condition de précarité alimentaire et de la nécessité d’atteindre la neutralité carbone. Il est estimé que 14% des aliments produits sont perdus entre la récolte et la commercialisation, et que 17% de la production alimentaire mondiale totale est gaspillée. En France, les pertes et gaspillages alimentaires représentaient en 2016, 10 millions de tonnes de produits par an. Ce gaspillage est source d’un prélèvement inutile des ressources naturelles, mais aussi d’émissions de gaz à effet de serre évitables.

La création d’une Journée internationale de sensibilisation aux pertes et gaspillages de nourriture par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 29 septembre, marque la volonté d’une prise de conscience généralisée et la nécessité d’engager des actions concrètes à toutes les échelles pour y remédier. »

En savoir plus

Les commentaires sont fermés.