ONCOlife, une web-application pour améliorer le confort et la santé des personnes post-cancer

En 2020-2021, le Fonds français pour l’alimentation et la santé (FFAS) et le Pr Boris Hansel, endocrinologue-diabétologue et nutritionniste à l’hôpital Bichat AP-HP / Université de Paris, ont mené, avec le soutien d’AG2R LA MONDIALE, un programme pilote d’accompagnement nutritionnel et d’activité physique en ligne « ONCOlife », à destination des personnes en post-cancer.


Pour améliorer l’efficacité des traitements, mais aussi réduire les effets secondaires, prévenir les récidives des cancers ainsi que les maladies cardiométaboliques, une nutrition et une activité physique adaptées sont primordiales.


« ONCOlife » a ainsi été co-construit avec l’équipe de nutrition de l’hôpital Bichat AP-HP et 10 patients en post-cancer. Ce programme vise à accompagner ces personnes afin de leur donner les outils pour mettre en pratique des recommandations nutritionnelles et d’activité physique adaptées. Face à la désinformation qui règne sur Internet et les réseaux sociaux, l’objectif est aussi de lever les idées reçues sur les sujets alimentation et cancer.


Le programme a été développé sous la forme d’une web-application, semi-automatisée et personnalisée qui dispose d’une interface pour échanger avec l’équipe de coachs. Il propose :

  • 10 parcours thématiques diététiques et d’activité physique comprenant des outils audio-visuels d’aide à la décision (vidéos, fiches pédagogiques, fiches recettes, quizz, exercices physiques et ludiques). Les thématiques abordées sont variées telles que la diète méditerranéenne, les fibres, l’index glycémique, comment bouger au quotidien, comment activer son cardio, etc.

  • Des lives thématiques ou des actualités poussées, à visée pédagogique.

« ONCOlife » c’est une web-application qui maintient le lien avec des professionnels de la nutrition et de l’activité physique ainsi que des experts en oncologie en distanciel. Elle permet aux utilisateurs d’accéder facilement à des solutions concrètes du quotidien post-cancer en améliorant leur santé et habitudes de vie tout en leur laissant la liberté d’avancer à leur rythme après la maladie.


Une première version basique du programme a d’abord été testée entre novembre 2020 et janvier 2021. Puis, une version améliorée et plus profilée a été testée auprès d’autres patients sur 8 semaines entre mai et juillet 2021. Cette nouvelle version comprend des fonctionnalités supplémentaires et surtout des thématiques spécifiques aux différents types de cancer. Au total, 72 personnes volontaires ont pu bénéficier de ce programme.


L’évaluation du programme a permis de :

  • mesurer l’adhésion des personnes à ce type de programme,

  • constater s’il y a des améliorations ou non,

  • recueillir l’appréciation des personnes pour le contenu du programme et son format.

Les résultats ont notamment montré que :

  • le programme est apprécié par 98 % des patients,

  • le programme est jugé utile pour 93 % des patients,

  • les patients ont amélioré leurs habitudes de vie (nutritionnelles et d’activité physique).

L’originalité du programme « ONCOlife » est de proposer un service d’accompagnement en distanciel, tout en gardant un lien humain et médical en adhérant à une communauté. L’ambition pour ce programme est de pouvoir le déployer à plus grande échelle afin de répondre à un besoin pour les personnes en post-cancer et de lutter contre les déserts médicaux.


L’étude pilote « ONCOlife » fera l’objet d’une publication présentant l’ensemble du programme et les résultats de son évaluation, ainsi que l’intérêt d’un programme d’accompagnement nutritionnel et d’activité physique après cancer.

Projet porté par le Fonds français pour l’alimentation et la santé.
Coordonné par le Pr Boris Hansel, endocrinologue-diabétologue et nutritionniste (Bichat AP-HP / Université de Paris).
Soutenu par AG2R LA MONDIALE.

Les commentaires sont fermés.