L’économie circulaire peut-elle se passer des données ouvertes ? Université d’été GS1 France

Date : 30 août 2019   Heure : 8h30 - 14h00 

Face aux enjeux climatiques, à la prise de conscience collective que nous évoluons dans un monde fini, l’économie circulaire se révèle être la voie de la raison. C’est en réalité un modèle de survie qui s’impose tout naturellement à la société. Pour GS1 France, la réussite de ce nouveau modèle et de son expansion à tous les pans de notre économie repose principalement sur la donnée, son partage et sa portabilité.

Comment imaginer en effet des boucles performantes sans une information dématérialisée, enrichie par de multiples acteurs allant du producteur, au grossiste, du transporteur au distributeur, du régulateur au consommateur jusqu’à l’intégrateur chargé de recycler et de réintégrer la matière dans le circuit de production.

Cette information dématérialisée appelée communément « donnée » ou « data » doit être compréhensible par toutes les interfaces et tous les objets connectés, stockables sur tous les supports et doit pouvoir être décomposée et recomposée en fonction des usages et des besoins de chaque acteur. C’est donc ici l’enjeu de l’interopérabilité de la data qui est illustrée. C’est à notre sens un des facteurs de réussite clé de l’économie circulaire.

Programme et inscription (gratuite)

< Revenir à la liste des événements

Les commentaires sont fermés.