Nouvelles parutions

Les secrets de l’intestin filtre de notre corps

Editions Albin Michel

Dr Louis Berthelot et Dr Jacqueline Warnet

316 pages

Résumé :

couvertureNotre intestin n’est pas un organe anodin. Il est responsable de la plupart de nos soucis de santé. Des études récentes montrent son rôle déterminant dans l’apparition de nombre de pathologies a priori très éloignées des problèmes intestinaux : migraines, surpoids, stress, déprime, anxiété, insomnie, problèmes cutanés, problèmes de la sphère ORL, problèmes pulmonaires, infections diverses.
Les moyens de rééquilibrer l’intestin sont pourtant à la portée de tous : changer son alimentation, choisir les cuissons adéquates, privilégier les aliments protecteurs, utiliser des micro-nutriments adaptés et spécifiques, mieux gérer le stress. Autant de principes de base pour prendre soin de notre intestin afin de recouvrer une bonne santé sans recourir obligatoirement aux traitements médicamenteux.


La couleur des aliments de la théorie à la pratique

Editions Tec et Doc Lavoisier

Muriel Jacquot, Philippe Fagot, Andrée Voilley (coordonateurs)

472 pages

Résumé :

couvertureL’objet de cet ouvrage collectif est de faire un état des lieux des connaissances et expériences en matière de recherche et d’applications de la couleur dans l’univers des aliments.
Dans un esprit de transdisciplinarité, inédit à ce jour, l’ouvrage a été élaboré selon 3 grandes parties :

Comprendre – Évaluer – Apprécier et Innover cherchant ainsi à montrer la diversité et l’originalité des recherches.
La couleur des aliments expose les fondamentaux (biochimie, biologie, chimie et physique de la couleur) associés à des illustrations présentant des études de cas récents. Les aspects de toxicologie, de réglementation et de santé n’ont pas été négligés. Les applications de marketing, de design sensoriel et les aspects psychosociologiques de ces connaissances complètent ce panorama dans un sens d’ouverture.


Alimentation de 0 à 3 ans – 2e édition

Collection ‘’Pédiatrie au quotidien’’, Elsevier-Masson. ISBN : 9782294704352.

P. Tounian, F. Sarrio.

192 pages

Résumé :



Petit traité de philosophie charcutière

Keribus éditions et Editions du Rouergue - 2011

Sébastien Demorand et Vincent Sorel

68 pages

Résumé :

couvertureA travers 10 chapitres mis en images par Vincent Sorel, Petit traité de philosophie charcutière entend bien répondre avec humour et « nonsense » aux grandes questions philosophiques, politiques et sociales que se pose nécessairement tout amateur de charcuterie moderne.
La charcuterie a-t-elle un but ?
Peut-on aimer la charcuterie sans la comprendre ?
Peut-on faire l’éloge de la charcuterie ?
De quelle liberté la charcuterie témoigne-t-elle ?
L’amour de la charcuterie nous est-il naturel ?
Y a-t-il un droit à la charcuterie ?
L’action politique doit-elle être guidée par la connaissance de la charcuterie ?
Pouvons-nous nous passer de la charcuterie ?
Si ces pistes de réflexion peuvent donner l’impression à un lecteur distrait que l’abus de charcuterie nuit à la santé mentale, il n’en est bien évidemment rien.
Ancrée dans notre histoire et notre culture, la charcuterie recèle des trésors patrimoniaux insoupçonnés, que cet ouvrage se propose de faire découvrir en empruntant quelques chemins de traverse — parfois réalistes, plus souvent surréalistes.


La chimie et l’alimentation

Edition EDP Sciences

Amiot-Carlin MJ, Anton M, Axelos M, Baduel V, Barel M, Bonazzi C, Canlet C, Chevolleau S, Cravedi JP, Debrauwer L, Desprairies M, Etiévant P, Feillet P, Gros V

242 pages

Résumé :

couvertureLes produits alimentaires sont aujourd’hui le résultat de transformations complexes effectuées par l’industrie agro-alimentaire. Ces ” pratiques industrielles ” sont surtout à base de chimie : phytosanitaires pour l’agriculture, additifs alimentaires en tout genre pour la conservation, pour le goût, pour la qualité sanitaire… Elles sont  distinguées dans ce livre selon trois grands objectifs : garantir la qualité sanitaire, séduire le goût du consommateur, s’adapter au  métabolisme Les procédures extrêmement sévères de contrôles  sont aussi exposées : appuyées elles aussi sur les plus récentes  méthodes d’analyse et de modélisation chimiques. La place de la chimie est analysée dans une perspective d’alimentation et de développement durable prenant en compte les enjeux agronomiques et environnementaux.

En savoir plus


Les glucides dans l’alimentation

Editions Diab FC S

Christine Kavan, Cécile Zimmermann

74 pages

Sciences des aliments : La matière grasse laitière (tome III) consommation, goût et comportement.

Coordination B. Coudray, C. Marmonier, Editions Lavoisier ; 2011 : vol. 30, n°1-4.

Résumé :

Ce Troisième tome sur la matière grasse laitière fait suite aux deux précédents  consacrés respectivement  aux aspects santé, et à l’impact des technologies sur les caractéristiques nutritionnelles de la MGL.
Le rôle indispensable des matières grasses dans l’alimentation, notamment chez les enfants et les personnes âgées. La perception olfactive des produits laitiers. Le rôle de la MGL sur la satiété et le plaisir…
Autant de questions et de sujets traités dans ce volume permettant de clore cette revue sur la matière grasse laitière en abordant sa consommation, sa place dans l’alimentation des Français et les aspects comportementaux liés au goût et à la perception du gras.


Alimentation & Alzheimer – S’adapter au quotidien

Rio C., Jeannier C., Lejeune H., Noah M., et al Editions Presses EHESP

160 pages

Résumé :

couverture

Le vieillissement et les maladies qui l’accompagnent engendrent des besoins nutritionnels spécifiques. Une attention particulière doit être portée à l’alimentation des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée afin de leur garantir des apports suffisants en quantité et en qualité. 

Les aidants, familiaux ou professionnels, sont en première ligne pour repérer les difficultés et tenter de trouver les solutions adéquates.
Ce guide s’adresse aux aidants. Ils y trouveront l’information indispensable pour optimiser l’alimentation de leurs proches ou de leurs patients. Parmi les questions traitées : comment accueillir d’autres façons de manger (avec les doigts, selon des horaires souples…) ou cuisiner d’autres types de plats (enrichis, mixés…) ? Comment faire face aux troubles de la déglutition ou au refus alimentaire ? Et surtout, comment préserver le plaisir de manger ? 

Rédigées par des professionnelles chevronnées, les réponses à ces questions ne se cantonnent pas aux généralités. Les détails pratiques fourmillent, toujours empruntés au quotidien et présentés de manière attrayante.

Guide pratique à l’usage des aidants à domicile et en institution


Obésité infantile : déterminants comportementaux et dépense énergétique de l’enfant obèse libanais.

Juliette Hadid Fadel – Editions Universitaires Européennes

96 pages

Résumé :

couvertureL’obésité infantile résulterait-elle d’un métabolisme énergétique abaissé ou d’un excès calorique ? Serait-elle la conséquence d’un sommeil réduit, comme le suggère aujourd’hui la littérature, ou bien resterait-elle le résultat de la sédentarité et du manque d’activité ? Autant de questions auxquelles il faudrait pouvoir répondre pour définir des stratégies efficaces de prévention, dans le but de contenir l’ampleur dramatique de la progression de l’obésité partout dans le monde et surtout au Liban. Ce travail se propose d’étudier la dépense énergétique et les déterminants comportementaux de l’obésité infantile. Deux études à la fois théorique et pratique ont été effectuées dans le but d’étudier la dépense énergétique de 40 enfants libanais âgés entre 5 et 7 ans, et aboutir à une stratégie nutritionnelle de prévention de l’obésité infantile.

Etude-cas témoin


Quand le raisin se fait vin

Pascale Scheromm - Editions Quae - 2011

224 pages

Résumé :

couvertureL’auteur nous dévoile l’histoire de la domestication de la vigne et de sa formidable expansion en Europe, pour mieux appréhender le vin d’aujourd’hui : un objet d’innovation et de recherches en perpétuelle évolution.
Une synthèse consacrée à l’élaboration de cette boisson de civilisation, compagnon de l’épopée humaine, symbole culturel et religieux, symbole de fête et de labeur, base de toute une économie.


Communication et santé

octobre 2010 - Cédric Routier et Agnès d'Arripe (éds) - Septentrion

275 pages

Bien manger pour être en forme

Chantal Lemaire-Mateos - Editions Velours - 2011

178 pages

Résumé :

couvertureCe livre est un condensé des bases nutritionnelles auxquelles il est aisé de se référer, mais aussi une aide efficace, avec des suggestions de menus, des recettes et des conseils pour garder une forme intellectuelle et physique tout au long de la vie.


L’alimentation des Laotiens – Cuisine, recettes et traditions au Laos et en France

Juin 2011 - Florence Strigler - Ed. Karthala

356 pages

Résumé :

couvertureL’alimentation est une porte d’entrée qui se situe dans le concret des aliments et des techniques culinaires, mais qui s’ouvre aussi sur un monde de symboles, de croyances, de conceptions de la vie. Elle entretient des liens étroits avec la médecine, la religion, les grandes étapes de la vie et de la mort.
Acte banal et quotidien, il n’en est pas moins d’une grande complexité. Ses modalités obéissent à des déterminismes multiples, aussi bien d’ordre biologique que d’ordres culturel, économique, technique, etc. Une approche multifactorielle est donc indispensable si l’on veut comprendre comment se construit l’identité alimentaire. Des jeux complexes d’influences entrent en ligne de compte : effets historiques, générationnels, géographiques, migratoires et sociétaux.
Jusqu’à une période récente, la cuisine lao a traversé les siècles relativement inchangée. L’intégration progressive du Laos dans les échanges internationaux est en train de bouleverser les modes d’approvisionnement alimentaire des familles. Les villes et les villages situés près des axes routiers (ce qui est le cas de la plupart des villages lao) entrent de plain-pied dans une société de consommation, avec des conséquences notables en termes de mode de vie et de santé.
En France, la diaspora lao s’attache à conserver « la tradition », et l’alimentation en est l’un des supports privilégiés. Parmi les croyances et les pratiques alimentaires traditionnelles, certaines persistent alors que d’autres sont rapidement abandonnées et que d’autres encore se modifient. Les enfants nés en France ont des besoins et des désirs qui induisent de nouvelles habitudes alimentaires au sein des familles, sans occulter cependant des marqueurs identitaires forts.


commander


“Cultures des laits du monde”, n°15 des Cahiers de l’Ocha

Mai 2011 - Coordonné par Maggy Bieulac-Scott

300 pages

Résumé :

Ce N°15 des Cahiers de l’Ocha souhaite mettre à la portée des publics intéressés – enseignants, étudiants, professionnels de la santé et de l’alimentation, associations de consommateurs, ONG …. – des connaissances en général réservées à un petit nombre de chercheurs. Il permet de revisiter quelques stéréotypes et apporte des preuves nombreuses et variées sur le fait que, si les produits laitiers sont devenus des produits de grande consommation dans les pays du Nord, s’ils sont aussi des aliments essentiels dans nombre de pays du Sud, c’est probablement parce qu’ils sont d’abord des aliments bons à penser depuis très longtemps  dans des contextes économico-socio culturels d’une très grande diversité.

 

Commander :


Manuel de cuisine populaire

Novembre 2010 - Eric Roux - Editions Menu Fretin

158 pages

Résumé :

couvertureLa cuisine populaire c’est la cuisine de tous les jours, la cuisine familiale qui s’enseignait jadis de mère en fille, et qu’aujourd’hui on semble avoir un peu laissée de côté. Pourtant cette cuisine est essentielle, simple, goûteuse et bon marché. Simple par ses techniques, goûteuse dans sa variété et bon marché par son bon sens. Suivre les saisons, par exemple, permet de profiter des produits lorsqu’ils sont les meilleurs et les moins chers, mais également de varier ses repas au fil de l’année. L’économie, la prévision, l’utilisation des restes sont les nécessités de la cuisine populaire. Les Épiceries Solidaires nous proposent de redevenir les acteurs de nos comportements alimentaires. Car, au-delà de sa fonction nourricière, la cuisine populaire est aussi le terreau fertile des relations humaines. En cuisinant pour les autres, en partageant son repas, on discute (beaucoup), on échange (sur tout), on rit (souvent), on pleure (parfois)… Bref, on vit. Ce manuel propose une approche ludique et libre de la cuisine. Pas de recette à suivre au pied de la lettre, mais, bien au contraire, des techniques simples à comprendre, à s’approprier et à transformer. Car la cuisine populaire, qui est multiple, appartient à chacun. Ce manuel propose également de redécouvrir les produits, leurs particularités, leurs utilisations et leurs amis avec qui les associer. À travers six chapitres (Ah la soupe !, Cuit au pot !, Bien rôti !, Braisé tendre, Tartes à la pelle, Gâteaux au pot), le Manuel de cuisine populaire détaille les techniques et propose des recettes de base à décliner ensuite à l’infini. Tordu, feuilleté, taché, annoté, ce Manuel deviendra vite dans la cuisine un solide compagnon quotidien.