La consommation d’alicaments” chez les femmes enceintes.

79 - Mars 2001 - Bernhard KITOUS (Institut d'Etudes Politiques , Rennes)

16 pages
Résumé :

Bien que le vocable “alicament” ne soit pas entièrement satisfaisant, il est couramment utilisé pour traduire la notion de “produits frontières” entre l’aliment et le médicament. Sur la base d’une étude du champ des “alicaments”, les résultats d’une enquête de consommation réalisée auprès de 250 femmes hospitalisées en maternité sont présentées (comportements, attitudes, croyances…). Une ébauche de scénarios pour l’avenir du secteur des “alicaments” est dessinée.


⇐ Revenir à la liste des documentss

Les commentaires sont fermés.